Consommation Distribution L'info d'agro

Quand j’achète en circuit court, est-ce forcément local ?

marche-local-producteurs
Damien Roux
Ecrit par Damien Roux

logo-linfo-dagro-460x480

Différences entre local, circuit court, direct producteur et circuit de proximité

Mme Ceres fait très attention à ce qu’elle mange : elle souhaite consommer responsable, et achète donc des produits locaux en direct des producteurs. Un beau jour, dans un supermarché, elle voit des bouteilles de vin qui proviennent directement du producteur, avec une belle photo de l’agriculteur en gros au-dessus de l’étal. Satisfaite de trouver un produit en circuit court, elle s’apprête à la prendre. Mais en lisant plus précisément l’affichage, elle se rend compte que ce producteur se situe à l’autre bout de la France. « Ce n’est pas bien local tout ça ! » se dit Mme Ceres. Perdue, elle ne comprenait pas cette différence d’origine par rapport à ce qu’elle s’attendait et repose la bouteille d’un air perplexe…

Eh bien c’est normal, car les mots « local » et « circuit court » ont une définition qui parait certes proche, mais ils désignent bel et bien deux notions différentes qui sont non synonymes. Le terme « local » porte sur l’origine. Il indique que le produit a été produit dans une aire géographique proche (en général maximum 150 km). A l’inverse, le terme « circuit court » porte sur la chaine de distribution et sur le nombre d’intermédiaires qu’elle comporte : un circuit court compte donc au maximum un intermédiaire. S’il y en a aucun, on peut même parler de « direct producteur ».

Ainsi, il est tout à fait possible d’acheter un produit en circuit court, mais qui provient de l’autre bout du monde (exemple : commander sur internet en direct du producteur une bouteille de vin dans un domaine viticole lointain). A l’inverse, il est également possible d’acheter une bouteille de vin d’une appellation locale, mais après que celle-ci fut passée entre les mains du négociant, puis du grossiste, et enfin du revendeur.

Par ailleurs, quand un produit est à la fois d’origine locale et issu d’un circuit court, on parle en général de « circuit de proximité » (proximité géographique et proximité avec le producteur). Et si à tout hasard, en parlant d’une bouteille d’un petit producteur local achetée directement au domaine, Mme Ceres oserait faire l’affront de la désigner par le terme de « petit vin bio », alors il lui sera conseillé de lire L’info d’agro «Tu achètes tes légumes chez ton petit maraicher du village ? Moi aussi j’achète de plus en plus du bio ! » (mais ne vous inquiétez pas, elle ne sera pas fouettée).

Voilà, vous savez tout !

A propos de l'auteur

Damien Roux

Damien Roux

Ingénieur agronome, spécialisé dans les circuits courts alimentaires.
Entrepreneur optimiste & philanthrope soucieux de l'équité alimentaire.

Commentaire